De la vigne à votre cave

Nos pratiques culturales

L'amour du travail de la vigne et du sol Chablisien nous permet d’obtenir le meilleur fruit.
Dans le but d'obtenir un raisin de qualité, à la fois mûr et sain, les vignes sont taillées en Guyot simple ou double suivant les parcelles, attachées puis baissées. Ensuite, elles sont ébourgeonnées afin de préserver une végétation aérée non susceptible de renfermer un microclimat trop humide au niveau des grappes. La lutte contre les maladies commence alors au vignoble et se traduit tout d'abord par une lutte « prophylactique » consistant à garder une végétation aérée, donc seine. Nous pratiquons en parallèle une lutte phytopharmaceutique raisonnée et adaptée à l'effet millésime ainsi qu’à chaque parcelle, afin de combattre les maladies les plus dangereuses pour la vigne: le mildiou, l’oïdium et le botrytis (uniquement quand les conditions climatiques sont mauvaises pour cette dernière maladie).

La vendange en vert, c'est-à-dire la suppression des raisins les moins intérressants sur le pied de vigne, est pratiquée dans un but qualitatif et de maîtrise de nos rendements. Aucun insecticide n’est appliqué sur nos parcelles. En vue du respect du terroir de nos parcelles, nous privilégions le travail du sol tout au long de la campagne pour lutter contre les adventices. Cela nous permet aussi d’aérer notre sol afin que la plante puisse assimiler les oligo-éléments nécessaires pour la maturation du raisin.